Le pluriel des noms et des adjectifs.

Le pluriel des noms

Le plus souvent, pour former le pluriel d’un nom, on ajoute un s au singulier.

  • Les noms qui se terminent par s, x ou z ne changent pas.
  • Sept noms en ou se terminent par oux au pluriel : des hiboux, des joujoux, des poux, des bijoux, des cailloux, des choux, des genoux.
  • Les noms qui se terminent au singulier par au, eau et eu prennent un x au pluriel: un esquimau des esquimaux, un végétal des végétaux
  • Exceptions : des landaus, des bleus, des pneus, des émeus
  • Les noms en –al se terminent en –aux au plurie: un animal des animaux, un végétal des végétaux
  • Exception : des bals, des carnavals, des chacals, des étals, des festivals, des récitals, des régals, des narvals…
  • La plupart des noms en –ail prennent un s –aux au pluriel: un éventail des éventails
  • Mais certains noms en –ail se terminent en –aux au pluriel: un corail des coraux, un travail des travaux, un vitrail des vitraux

 

Le pluriel des adjectifs

Pour former le pluriel d’un adjectif, on ajoute le plus souvent un s

Les adjectifs qui se terminent par s ou par x ne changent pas au pluriel.

Les adjectifs qui se terminent en –eau font leur pluriel en –eaux : un climat nouveau des climats nouveaux

La plupart des adjectifs qui se terminent par –al font leur pluriel en –aux: le principal climat les principaux climats

Exceptions : banals, bancals, fatals, finals, glacials, natals, navals.

 

Texte saisi par Thimothé pour la classe de CM1 monolingue

Comprendre une définition du dictionnaire

Le premier mot d’une page de dictionnaire est le mot repère

Voici une définition du mot caravane. N : nom f : féminin m : masculin d : déterminant adj. : adjectif.

 

Un mot peut avoir plusieurs définitions et comporter une illustration. Un mot peut citer d’autres mots d’une même famille.

 

Ce texte est écrit par Mehdi MSEHLI, du CM1 monolingue,

pour comprendre la définition d’un dictionnaire.

La formation du féminin pour les noms et les adjectifs

Le féminin des noms.

Le féminin d’un nom se forme souvent en ajoutant e à la fin :

Un avocat, une avocate

 

Certains noms ont une terminaison particulière. Parfois, on doit :

  • Ajouter un accent grave et un e final : un boulanger une boulangère
  • Transformer les lettres finales : un chanteur une chanteuse, un facteur une factrice, un ogre une ogresse
  • Changer la consonne finale et ajouter un e : un sportif, une sportive
  • Doubler la consonne finale et ajouter un e : un musicien, une musicienne
  • Certains féminins sont différents du masculin : un homme, une femme
  • D’autres sont identiques : un fleuriste, une fleuriste

 

Le féminin des adjectifs qualificatifs.

Pour former le féminin d’un adjectif, on ajoute le plus souvent un e à l’adjectif masculin :

un grand monsieur, une grande dame

Cas particuliers : la consonne finale est changée

  • Elle est doublée: ancien ancienne, gros grosse
  • f devient –ve : vif vive
  • x devient –se, -ce ou –sse : mystérieux, doux douce
  • et devient –ète ou –ette : discret discrète, coquet coquette
  • er devient –ère : léger légère, entier entière

 

Certains adjectifs ont une terminaison très différente au masculin et au féminin :

nouveau nouvelle, frais fraîche, public publique

 

Ecrit par Thimothé pour le CM1 monoligue.

 

La sortie de Baden-Baden

Notre classe a fait une sortie à Baden-Baden* car on avait des correspondants allemands. Ils nous ont accueillis avec des chansons puis une heure de récréation. Ensuite nous avons fait des ateliers, le thème était Pâques. Il y avait douze stations mais la dernière était très compliquée. Après les ateliers, nous avons fait un pique-nique dans la cuisine, puis nous avons fait une chasse aux œufs. Et c’est ainsi que s’est terminée la journée !

 

*ville d’Allemagne

 

Ce texte représente la sortie en Allemagne rédigé par Mehdi MSEHLI CM1 monolingue.

Découvrir les fractions décimales

Une fraction qui peut s’écrire avec un dénominateur égal à 10, 100… est une fraction décimale.

Quand l’unité est partagée en 10 parts égales, chaque part est 1/10ème de l’unité.

Quand l’unité est partagée en 100 parts égales, chaque part est 1/100ème de l’unité.

On peut décomposer une fraction décimale sous la forme d’un nombre entier et d’une fraction inférieure à 1.

Exemple :

124/100 = 100/100 + 20/100 + 4/100 = 1 + 2/10 + 4/100

 

 

Ce texte est écrit pour connaitre les fractions décimales

par Mehdi MSEHLI CM1 monolingue.

Le chaperon rouge

« Chaperon rouge est en voyage »,

Ont dit les noisetiers tout bas.

Loup aux aguets sous le feuillage,

N’attendez plus au coin du bois

 

Plus ne cherra la bobinette

Lorsque, d’une main qui tremblait,

Elle tirait la chevillette

En tendant déjà son bouquet.

 

Mère-grand n’est plus au village.

On l’a conduite à l’hôpital

Où la fièvre, dans un mirage,

Lui montre son clocher natal

 

Et chaperon rouge regrette,

Le nez sur la vitre du train

Les papillons bleus, les fleurettes

Et le loup qui parlait si bien.

 

Maurice Carême

 

Poésie du chaperon rouge saisi par Mehdi MSEHLI CM1 monolingue

Règle de grammaire : les compléments circonstanciels.

Dans une phrase, des mots ou groupe de mots peuvent être déplacées ou supprimés : ce sont des compléments circonstanciels.

Exemple :

Chaque matin, les soigneuses font le tour de l’enclos. Courageusement, il gravit la pente.

Les compléments circonstanciels donnent des renseignements supplémentaires dans la phrase (indication de temps, de lieu, de manière et de but). Ils ne sont pas obligatoires.

 

Texte écrit par Mehdi MSEHLI CM1 monolingue,

pour comprendre les compléments circonstanciels.

Nos correspondants allemands

Notre classe a reçu des correspondants allemands. Certains en ont 1 ou 2, moi je suis avec Vincent et nous deux avons Diego comme correspondant. Ces derniers nous ont envoyé des lettres.

 

Exemple :

 

Cher Mehdi.

Voilà mon sapin de Noël ! Il est beau mon sapin ! J’ai fait la décoration pour toi : des pommes, des boules, des bougies, des anges, des étoiles, des cœurs et des cloches ! Tu aimes mon sapin ? Sous le sapin il y a les cadeaux. Beaucoup de surprises…pour toi et pour moi ! Joyeux Noël pour toi et pour ta famille.

Diego.

 

Nous aussi, nous avons écrit des lettres. Nous devons maintenant apprendre l’allemand avec maîtresse Camille. Nous irons en mars à Baden-Baden. (Nous avions déjà eu ces correspondants au CE2).

 

 

Texte sur les correspondants allemands écrit par Mehdi MSEHLI (CM1 monolingue).

 

Je relis ma dictée et mon texte

Etape 1 : PONCTUATION

Vérifie si tu as mis une majuscule après chaque fin de phrase et aux noms propres.

 

Etape 2 : ACCORD DANS LE GROUPE NOMINAL

Entoure les déterminants pluriels : les, des, mes, tes, ses, ces, nos, vos, leurs, plusieurs, quelques, deux, …cent… et parfois « de » (il a de belles dents).

Accorde les noms et adjectifs avec le déterminant entouré.

Des grands bavards, plusieurs fourmis rouges.

ATTENTION AU FEMININ : une jolie trousse, de belles trousses colorées.

 

Etape 3 : ACCORD DU VERBE

Souligne au cayon de papier les verbes conjugués, cherche le sujet et accorde la fin du verbe. Attention : avec « tu » toujours un « s » : tu manges, tu mangeras

Au présent, avec vouloir et pouvoir « » (seulement avec « je » et « tu » : je peux, je veux, tu peux, tu veux).

 

Etape 4 : LES HOMOPHONES

Vérifie les homophones suivants :

  • a = verbe avoir, on peut dire avait / à = on ne peut pas dire avait
  • ont = verbe avoir, on peut dire avaient / on = il
  • sont = verbe être, on peut dire étaient / son = le sien
  • est = verbe être, on peut dire était / et = et puis
  • c’est = cela est (c’est vrai, cela est vrai) / s’est = se (il s’est fait mal)
  • ce devant un nom (ce garçon) = celui là / se devant un verbe (il se trompe)
  • ces = ceux-là / ses = les siens
  • cet = un (cet animal) / cette = une (cette fille)
  • ça = cela (Je veux ça) /sa = la sienne (sa sœur)
  • mes = les miens/mais = cependant (J’ai peur mais je suis courageux)
  • tout devant le (tout le monde) / tous devant les (tous les soirs)
  • leur ou leurs devant un nom (leur chien, leurs amis) / leur devant un verbe (il leur dit)

 

Etape 5 : er ou é

Repère les verbes qui se terminent par le son é.

Ecris er quand tu peux dire « prendre ». Elle veut regarder un film : elle veut prendre.

Ecris é quand tu peux dire « pris (e) ». Elle a écouté la radio : elle a pris.

 

Etape 6 : LE LEXIQUE

Attention à certaines règles pour l’écriture des mots :

  • m devant m, b, p
  • ss entre 2 voyelles pour le son [s] (un poisson)
  • gu devant e et i pour le son [g] (une guitare)
  • Cherche un mot de la même famille pour entendre une lettre finale muette : profond, profond

 

Texte pour savoir relire sa dictée et son texte écrit par Mehdi MSEHLI (CM1 monolingue).

L’automne.

On voit tout le temps en automne,

Quelque chose qui vous étonne,

C’est une branche tout à coup,

Qui s’effeuille dans votre cou.

 

C’est un petit arbre tout rouge

Un, d’une autre couleur encor,

Et puis partout, ces feuilles d’or

Qui tombent sans que rien ne bouge.

 

Nous aimons bien cette saison,

Mais la nuit si tôt va descendre !

Rentrons vite à la maison

Rôtir nos marrons dans la cendre.

 

Lucie Delarue-Mardrus.

 

 

Ce poème parle de l’automne, notre classe l’a choisi car nous l’avons trouvé très beau ; nous l’avons aussi choisi car nous travaillions sur l’automne.

Par Rabia Berkani pour le CM1 monolingue