Le patinage freestyle

Le patinage freestyle est un sport sur glace et de glisse où on fait des figures sur glace avec des patins glaces. On saute, on est sur un pied et après il y à la liseuse de glace qui va venir mettre de l’eau sans qu’elle ne se glace .Nous tournons sur nous-même on ne saute pas très haut.

LES CONSIGNES : 

Prendre deux pointures au-dessus de sa pointure habituelle.

OU TROUVER LES PATINS GLACES :

POUR ACHETER LES PATINS OU LES LOUER ET LA PATINOIRE :

Pour acheter les patins ou les louer à la patinoire : L’iceberg, à l’arrêt du tram : Rotonde.

Prendre toujours des protège lame pour ne pas abîmer les lames adaptées pour différents patins glaces.

TYPES DE PATINS :

Des patins artistiques

Des patins de hockey

Et des patins freestyles.

22 janvier 2019, les correspondants d’Oppenau viennent à Strasbourg. (CM1 bilingue)

Mardi 22 janvier 2019 à 10h00, la classe d’Oppenau est venue à l’école.

Nous avons visité la Petite France puis nous sommes rentrés à l’école, nous avons mangé à la cantine pendant que les correspondant déjeunaient en salle polyvalente.

Nous les avons rejoints en salle polyvalente, nous avons formés de petits groupes de cinq (ou six) personnes :

  • Deux Allemands (ou trois)
  • Trois Français

Nous avons écrit des questions à propos de tout ce que nous avons récolté pendant la sortie.

Puis, nous sommes allés en salle informatique afin de taper à l’ordinateur les questions que nous avions écrites.

Enfin, les correspondants sont repartis prendre le train à la gare centrale de Strasbourg.

Le jour où les correspondants sont venus à l’école, Angela Merkel et Emmanuel Macron signaient le traité d’Aix-La-Chapelle, traité bilatéral entre la République Fédérale d’Allemagne et la République Française.

 

Lilly-Adélaïde MARTIN.

 

 

Mardi 22 janvier, les correspondants d’Oppenau sont venus à l’école. D’abord, nous avons fait des jeux de connaissance. Puis, nous sommes allés visiter la petite France. Après, nous avons mangé sans les correspondants. Ensuite, nous avons fait des groupes avec trois français et deux allemands, pour préparer des questions pour le «Passe-partout». Et enfin nous avons fait une photo devant l’école Saint Thomas.

 

Léda Hufschmitt

 

Mardi 22 janvier, nous sommes tous allés en salle polyvalente. Nous avons chanté une chanson. Puis nous sommes allés avec les correspondants visiter la Petite France. A midi, je suis allé à la cantine, puis je suis retourné en salle polyvalente pour créer des questions sur la Petite France afin de les mettre sur le site « Passepartout ». J’ai dû dessiner les tours de sorcière et le barrage Vauban dans mon cahier d’essai. En salle informatique, nous avons créé encore plus de questions et ils sont partis vers 14h50.

Maxime Tzvetkov

 

Au début, j’étais en récréation. Ensuite les correspondants sont venus. Nous avons fait des jeux de connaissance. Nous avons visité la Petite France, puis nous sommes allés manger : les correspondants ont mangé un sandwich dans la salle polyvalente, et nous, nous sommes allés comme d’habitude à la cantine. Ensuite nous avons fait des groupes de trois français et deux allemands, et nous avons préparé les questions pour le jeu « Passe partout ».

 

Amandine Desclozeaux

 

Mardi 22 janvier, les correspondants sont venus à l’école à 10 heures. Nous sommes allés à la salle polyvalente avec ma classe. Nous avons chanté une chanson en français et en allemand et les correspondants avaient essayé de chanter.

Après, les correspondants nous ont proposé un jeu pour apprendre à se connaître. Puis, nous avons visité la Petite France : la place Benjamin Zix, les Ponts Couverts, le barrage Vauban. A midi, ils sont allés à la salle polyvalente et nous sommes allés à la cantine.

   Après le déjeuner, avec ma classe, nous sommes allés à la salle polyvalente et j’ai fait un groupe avec Lilly-Adélaïde, Clara, Franziska, Carolin, Alina et moi. Pendant un certain temps, nous avons écrit des questions. Finalement, ils devaient partir, mais avant nous avons pris une photo. Puis, ils sont partis à 14h45.

Anaë Brillant

 

 

Mardi 22 janvier, les correspondants d’Oppenau sont venus. Nous sommes allés en salle polyvalente. Puis on a chanté. Nous sommes allés à la Petite France chercher des informations pour le jeu «  Passe – Partout ». Nous avons mangé. L’après-midi, nous avons fait des groupes pour poser des questions. Et les Allemands sont partis vers 15h00.

Maxime Médy

 

MARDI 22 JANVIER, la classe d’Oppenau est venue. Nous sommes allés en salle polyvalente pour chanter une chanson et faire connaissance, puis nous avons visité la Petite France en commençant par la place Benjamin ZIX jusqu’aux Ponts Couverts. Nous sommes montés sur la terrasse des Ponts Couverts, c’était très joli ! Après nous sommes retournés à l’école pour manger (sans les correspondants).

Puis nous nous sommes rejoints dans la salle polyvalente pour inventer des phrases en français et en allemand pour le jeu passe-partout, en faisant des groupes de cinq. Dans mon groupe il – y avait : Carolin, Alina, Franziska, Anaë, Lilly-Adélaïde et moi. Puis tous les groupes sont montés en salle informatique pour saisir les phrases à l’ordinateur. Et après, ils sont partis. C’ÉTAIT SUPER !

 

CLARA SCHELTE

 

Mardi, avec ma classe et les correspondants allemands, nous sommes montés en salle polyvalente. Nous avons fait un jeu de connaissance. Ensuite, nous sommes redescendus dans la cour. Nous avons visité la Petite France. Nous sommes passés devant la Maison des Tanneurs, puis nous sommes passés par le pont tournant devant l’hôtel Régent. Nous sommes montés sur le barrage Vauban d’où nous avons eu une superbe vue sur Strasbourg. Nous sommes rentrés à l’école. J’ai mangé à la cantine. Après le repas, je suis monté en salle polyvalente. J’ai écrit des questions pour le jeu «Passe-Partout » avec Ben, Leon, Thomas et Thibault. C’était trop bien !

Charles Steinmetz

 

 

Le but de cette journée était de réussir à communiquer avec la classe allemande.

Donc nous avons fait visiter à la classe partenaire, la Petite France en passant par la rue de la Monnaie et la rue des Moulins. Nous sommes montés sur la terrasse des Ponts Couverts, c’était très joli !

Après, on est allé à la cantine pendant que les correspondants ont mangé un pique-nique.

On s’est rejoint en salle polyvalente et on a écrit des questions pour « Mon Passe Partout », chacun a traduit comme il pouvait.

En fin de journée, nous avons fait une photo dans la cour de l’école et ils sont partis.

Quelle belle journée…

 

Ava Kaelbel

 

 

 

Intervention Eurovoyageur au CM1 bilingue.

Une personne du CIIE (Centre d’Information sur les Institutions Européennes) est venue, début février, nous poser des questions dans le cadre d’une intervention « Eurovoyageur » et j’ai voulu en écrire quelques- unes.

 

Quelques questions posées :

  1. Quelle sont les trois langues parlées au Luxembourg ?
  2. Quelle construction de 50 Km de long relie la France et le Royaume-Uni ?
  3. Citez un peintre espagnol célèbre.
  4. Le Hongrois Laszlo Biro a inventé un objet qui nous sert à écrire, il s’agit du …………….…… à bille
  5. La feta, fromage typiquement grec, est fabriqué à partir de lait de ………………..

 

Réponses:

  1. français, allemand et luxembourgeois
  2. Eurotunnel
  3. Pablo Picasso, Goya, Dali, Velasquez
  4. Stylo
  5. Chèvre ou Brebis

 

Texte saisi par Aliénor pour le CM1 bilingue

Les mosaïques gallo romaines

La mosaïque est un art décoratif où l’on utilise des fragments de pierre, d’émail, de verre ou encore de céramique, assemblés à l’aide de mastic ou d’enduit, pour former des motifs ou des figures. Quel que soit le matériau utilisé, ces fragments sont appelés des tesselles.

Elle est très utilisée pendant l’antiquité romaine.

 

Deux canards en mosaïque – musée archéologique de Naples

Mosaïque Cave Canem

 

Texte saisi par Meenakshi pour la classe de CM1 bilingue

 

 

Qu’est-ce qu’une anagramme?

Une anagramme est une construction fondée sur une figure de style qui inverse ou permute les lettres d’un mot afin de former un autre mot en utilisant toute les lettres.

Exemple: HARPE=PHARE

 

Une anagramme peut être tirée d’un prénom

Exemple : ROMAIN=MANOIR

 

Il existe aussi des anagrammes en allemand

Exemple : ALT=TAL ou ROT=TOR ou EIS=SIE

 

Il existe aussi des anagrammes avec des noms de pays

Exemple : CHINE=CHIEN

 

Il existe aussi des anagrammes avec plusieurs mots

Exemple : TRONE=NOTER=NOTRE=TENOR

(Ténor : Homme qui chante en voix grave)

 

Il existe aussi des poésies avec des anagrammes

Exemple de phrase :

Me croiras-tu si je m’écrie

Que toute NEIGE à du GENIE ?

 

J’espère que maintenant tu as compris ce que c’est une anagramme et que tu pourras en profiter pour faire des devinettes à tes amis par exemple

 

Texte en collaboration entre Lilly-Rose et Meenakshi pour le CM1 bilingue.

L’usage de verbes dans une phrase

Cela m’a plu de faire l’exercice en classe, alors j’ai voulu l’écrire et le partager. Il fallait respecter les consignes grammaticales suivantes:

Le verbe „sein“ avec un adjectif.

Ich bin rot.
Du bist hoch.
Er ist alt.
Wir sind blau.
Ihr seid schwarz.
Sie sind lang.

 

Le verbe „haben“ avec un article suivi d’un nom.

Ich habe einen Vater.
Du hast eine Mutter.
Er hat einen Weg.
Wir haben einen Arm.
Ihr habt eine Maus.
Sie haben ein Tier.

 

écrit par Aliénor pour le CM1 bilingue.

Anagrammes

Par le jeu des anagrammes,

Sans une lettre de trop,

Tu découvres le sésame

Des mots qui font d’autres mots.

 

Me croiras- tu si je m’écrie

Que toute NEIGE et du GENIE ?

 

Vas-tu prétendre que je triche

Si je change ton CHIEN en NICHE ?

 

Me traiteras-tu de vantard

Si une HARPE devient PHARE ?

 

Tout est permis en poésie

Grâce aux mots, l’IMAGE est MAGIE.

 

Pierre CORAN (l’écharpe d’Iris)

 

Texte saisi par Lilly-Adélaïde pour le CM1 bilingue.

Le projet Passe-Partout – Weltenbummler.

A la découverte du Rhin supérieur.

 

Le projet « Passe-partout – Weltenbummler » est destiné aux jeunes citoyens du Rhin Supérieur dès 9 ans et se donne pour objectif  l’acquisition d’une culture partagée transfrontalière.

A partir d’un jeu numérique de type « parcours », les jeunes apprentis citoyens sont conduits à relever des défis en français ou en allemand pour partir à la découverte de leur territoire proche (géographie, histoire, culture, environnement,…). Les défis sont relevés grâce à un corpus de documents multimédias associés à la question.
Les joueurs peuvent devenir cocréateurs du jeu, en créant des défis dans leur propre langue ou dans la langue apprise, et en les soumettant à d’autres apprenants, entrant ainsi dans une démarche interactive et très formatrice.

exemple de plateau de jeu numérique utilisé dans la région trinationale de Bâle.

 

texte tiré de la plaquette de présentation du projet Passe-Partout ( par Christian Mangold)

 

 

1 Le projet Passe-Partout

 

Hast du … ? (comptine)

Une comptine pour apprendre à demander un objet en respectant les déclinaisons allemandes selon le genre des noms communs.

 

Ich habe keinen Bleistift.

Hast du einen für mich?

Tut mir Leid, ich habe keinen Bleistift für dich.

 

Ich habe keine Schere.

Hast du eine für mich?

Tut mir Leid, ich habe keine Schere für dich.

 

Ich habe kein Heft.

Hast du eines für mich?

Tut mir Leid, ich habe kein Heft für dich.

 

Ich habe keinen Füller.

Hast du einen für mich?

Tut mir Leid, ich habe keinen Füller für dich.

 

Lilly-Rose

pour la classe de CM1 bilingue

en suivant le livre Bärenspaß 2

Quelques verbes conjugués en allemand

das Verb haben (avoir)

Ich habe

du hast

er, sie, es hat

wir haben

ihr habt

sie, Sie haben

 

das Verb sein (être)

ich bin

du bist

er, sie, es ist

wir sind

ihr seid

sie, Sie sind

 

das Verb machen (faire)

ich mache

du machst

er, sie, es macht

wir machen

ihr macht

sie, Sie machen

 

das Verb sich freuen (se réjouir)

ich freue mich

du freust dich

er, sie, es freut sich

wir freuen uns

ihr freut euch

sie, Sie freuen sich

 

Je voulais faire connaître à d’autres personnes ce que j’apprends en classe.

Aliénor (CM1 bilingue)

Leçon 01 : les verbes courir et donner en allemand

LAUFEN (courir) im INDIKATIV PRÄSENS
Ich laufe
Du läufst
Er läuft
Wir laufen
Ihr lauft
Sie laufen

GEBEN (donner) im INDIKATIV PRÄSENS
Ich gebe
Du gibst
Er gibt
Wir geben
Ihr gebt
Sie geben

courir et donner sont deux exemples de verbes irréguliers qui changent leur racine à la deuxième et troisième personne du singulier.

par Meenakshi (CM1bilingue)